Logo

Archive for the ‘Non classé’ Category

1er Mai

La Fête du travail est, chaque année, un moment particulier de notre engagement militant.

C’est donc aux côtés de mes camarades socialistes que j’ai manifesté, partageant avec tous les présents l’espoir d’un 1er mai 2012 qui fêterait la victoire de la gauche.

 

 


Newroz – Nouvel an kurde

Hier, pour la 3e année consécutive, les kurdes de Paris à l’invitation de Rémi Féraud et de Kendal Nezan, Président de l’Institut kurde, sont venus fêter Newroz à Mairie du 10e.

Un moment de fête, de musique et de danse, que sont venus partager nombre d’habitants du 10e, et qui a été l’occasion pour les kurdes de France de réaffirmer leur légitime aspiration à la reconnaissance et au respect de leur culture.


Carnaval des écoles Louis-Blanc / Aqueduc

Samedi 19 mars, j’ai comme chaque année, aux côtés des enfants du 10e, participé au  carnaval des écoles.

Carnaval des écoles - 10e

Les parents, les enseignants, les centres d’animation, font pour cette occasion vivre l’extraordinaire mixité de l’arrondissement en permettant à tous les enfants et à leur famille de défiler ensemble.

Carnaval des écoles - 10e


Révolutions dans le monde arabe

Lors de l’assemblée générale de la 10ème section tenue le 10 mars 2011, nous avons débattu avec Karim Pakzad chercheur à l’IRIS et membre du PS et Mohammed Smida, Président de l’association des tunisiens de France (ATF) des récents évènements dans le Maghreb et des conséquences géopolitiques possibles pour les années à venir.

Pour ma part, j’ai souhaité donner un éclairage sur le rôle de l’armée dans chacun des pays concernés.

En Tunisie, à l’initiative des responsables de l’armée, le pouvoir a été transmis aux opposants.

En Egypte où le pouvoir était en place depuis 1952 à l’initiative du Colonel Nasser, les militaires ont été à la manœuvre et Moubarak a suivi les suggestions des militaires. Il faut toujours se souvenir que l’armée a reçu des compensations chaque fois qu’une évolution du régime apparaissait comme tournée vers un fonctionnement démocratique. Ce sont des dédommagements matériels qui ont été mis à la disposition des militaires : entreprises de distribution de bonbonnes de gaz, d’eau minérale et aussi la distribution des grains.

Sur ces questions, il faut bien admettre que les Présidents successifs de droite comme de gauche ont par le passé adopté une attitude globalement similaire vis-à-vis de ces régimes. Cependant la gauche au pouvoir a pris quelques initiatives marquantes, notamment François Mitterrand dans son discours de la Baule en 1990 et Lionel Jospin qui a souhaité placer la France dans une attitude qualifiée de « ni ingérence ni indifférence » dès 1997.

L’actualité nous amène aujourd’hui à porter toute notre attention à l’évolution de la situation en Libye. La France est impliquée dans une opération militaire importante aux côtés de la communauté internationale, sous mandat de l’ONU.

Les objectifs de cette opération, visant à protéger la population libyenne, sont partagés par le Parti Socialiste. Pour autant, il reste indispensable que l’Assemblée nationale soit associée en temps réel aux décisions prises au nom de la France.

Dès la prochaine réunion de la commission des affaires étrangères, j’ai bien l’intention d’interroger le Ministre Alain Juppé sur la poursuite des opérations militaires engagées en Libye et sur l’évolution des discussions avec les états arabes qui participent à la mise en oeuvre de la résolution 1973 du conseil de sécurité des Nations Unies.


8 mars – Journée Internationale des femmes

JdF_6951Rw

Dans le cadre des évènements organisés par la Mairie du 10e pour la journée internationale des femmes, le 7 mars dernier j’ai inauguré aux côtés de Rémi Féraud la très belle exposition de photos d’André Panczer à la Mairie du 10e..

J’ai souvent eu l’occasion d’admirer le travail inlassable de mémoire qu’accomplit André Panczer au sein de l’Association pour la Mémoire des Enfants Juifs Déportés du 10e dont il est le président, mais cette fois c’est son regard porté, admiratif et respectueux, sur les femmes du monde entier qui m’a touché.

JdF_Tab_6932R

Une nouvelle occasion pour moi de rappeler combien les combats féministes, aujourd’hui encore, sont loin d’être achevés et que notre détermination doit être totale à faire reculer les inégalités qui restent omniprésentes dans notre société.


Commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste

Comme chaque année, le 27 janvier, les élus du 10è ont participé aux cérémonies organisées par l’Association pour la Mémoire des Enfants Juifs Déportés du 10e (AMEDJ), à la mémoire des enfants de ces écoles, déportés dans les camps d’extermination.

Rémi FERAUD, Mairie du 10ème, Alexandra CORDEBARD, ma suppléante à l’Assemblée Nationale et moi-même, avons souhaité rappeler aux enfants de l’arrondissement la signification de cette commémoration.

De 1941 à 1945, plus de 2500 juifs du 10e arrondissement ont été déportés. Parmi eux il y avait 700 enfants, dont 75 tout-petits trop jeunes pour être scolarisés.

Le 27 janvier est une date symbolique, jour anniversaire de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz.

Ecole BelzunceL’école de la rue de Belzunce qui était à l’époque une école de jeunes filles, a vu 19 de ses élèves juives arrêtées puis déportées. Aucune d’entre elles n’est revenue, pas plus que leurs familles. Addy Fuchs, survivant des camps, a pu raconter aux élèves son expérience de la guerre, de la déportation et son engagement. Les enfants ont lu les noms des élèves juives mortes en déportation et se sont recueillis avec nous.

Lecture des noms d'enfants juifs déportés vers les camps d'extermination

Les élèves de l’école Vellefaux nous ont proposé une interprétation du chant des partisans et de la chanson « Nuit et Brouillard » de Jean FERRAT. Puis ils ont également lu les noms des élèves de l’école morts en déportation avant de fleurir les deux plaques à leur mémoire.

Les enfants des écoles remarquablement préparés par leurs enseignants, doivent être partie prenante du travail de mémoire. Je souhaite qu’ils apprennent à nos côtés à refuser les discriminations, toutes les discriminations.


Invité sur la Chaine Parlementaire – la séance continue

J’étais invité à l’émission La séance continue de la Chaine Parlementaire-Assemblée nationale pour prolonger le débat le débat après les questions au gouvernement du 15 juin. Une émission intégralement consacrée au débat sur les retraites à la veille de la présentation du projet gouvernemental.


1er mai : Un rendez-vous plus que jamais d’actualité

1er_maiComme chaque année, les socialistes étaient derrière les syndicats dans tous les cortèges de France. J’étais pour ma part au rendez place de la République à Paris. Une mobilisation qui revêt chaque année une importance particulière en fonction de l’actualité du moment. Ce 1er mai a été celui de la défense de l’emploi, du pouvoir d’achat et surtout des retraites alors que ce débat approche à grand pas.

A Paris, partout en France et sur tous les continents, cette fête a été célébrée. Ce rendez-vous qui résonne avant tout comme la fête des acquis sociaux, est plus que d’actualité à l’heure du gouvernement Sarkozy-Fillon. Un gouvernement qui s’attèle jour après jour à détricoter des avancées telles que le temps de travail, la retraite par répartition, le repos dominical, le salaire minimum… Fasse que nous ayons encore de nombreux acquis sociaux à célébrer dans les années à venir.