Logo

Grenelle 2 : L’écologie n’est plus une priorité du gouvernement

« L’écologie ça suffit ! » Depuis que le Président Sarkozy a fait cette sortie remarquée lors du dernier salon de l’Agriculture, force est de constater que la politique en matière de développement durable du gouvernement part à vau-l’eau. Après l’abandon d’une taxe carbone pourtant synonyme de « révolution écologique » selon lui, voilà que le Grenelle 2 arrive en discussion à l’Assemblée nationale.

En recul sur de nombreux points par rapport au « Grenelle 1 » ce texte entérine le désengagement de Nicolas Sarkozy en matière d’environnement et le retour en force de nombreux lobbys.

Ce catalogue de 267 articles est un recul sur de nombreux points : renoncement à une agriculture respectueuse de l’environnement, aucune mesure forte pour le développement de l’agriculture biologique ; recul sur l’interdiction des pesticides; recul sur l’étiquetage environnemental ; mesures pour protéger la biodiversité ni contraignantes, ni financées ; report de l’éco-taxe poids-lourds après 2012 ; manque de mesures pour lutter contre la précarité énergétique ; abandon de l’objectif de 23 % d’énergies renouvelables et mort programmée de l’éolien terrestre…

J’ai présidé une partie des débats sur le sujet. Une posture particulière qui permet de ressentir au mieux « l’ambiance » de la discussion. Une ambiance particulière, un débat qui s’est voulu constructif et respectueux mais mené à un train d’enfer. Seulement 30 heures étaient réservées à la discussion des 267 articles et des 1 542 amendements déposés par tous les groupes politiques. Un travail législatif mené à marche forcée… Triste image pour un enjeu aussi primordial que celui du développement durable.


Vous pouvez poster une réponse, ou poster un lien sur votre propre site.


Laisser un commentaire